Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, mars 02, 2011

Appli Mobile chez Hautetfort

Sol1ps1ste.com sur votre mobile

Depuis quelques mois, il vous est possible de lire les notes de ce blog au format mobile.
Avec votre smartphone, ce blog est adapté pour une lecture et un chargement optimisé.

hautetfort,blog,mobile,iphone,sol1ps1ste

Une appli mobile Hautetfort pour blogueurs

Bientôt, il sera possible pour les blogueurs de la plateforme Hautetfort (qui héberge ce blog) de gérer leur blog depuis leur Iphone ! Une bêta test est en effet en préparation, les blogueurs qui ont répondu à l'appel de l'équipe Hautetfort pourront dès lors tester sur leur Iphone l'appli dédiée que l'équipe vous prépare ...

Des blogueurs dont je fait partie, je ne manquerais donc pas de vous tenir informé sur le projet qui semble très prometteur !

Je vous vois déjà froncer les sourcils "Oh une appli Iphone, encore, et les autres smartphones ??" Ce n'est qu'un début. Hautetfort ne va pas sortir toutes les applis en même temps, attendons d'avoir une appli finie (c'est actuellement une beta test) pour l'étendre sur d'autres formats.

Une bien chouette initiative en somme qui va certainement changer notre façon de bloguer !

 

Pourquoi une version mobile peut changer notre contenu rédactionnel ?

La publication que l'on a depuis un appareil "fixe" type ordinateur de bureau ne permet que de relater certains faits, de la vie courante, ou bien de société, d'actualité.

Publier depuis son mobile permet d'informer en temps réel sur les évènements auxquels on participe.

Le contenu d'une note publiée depuis un mobile est généralement plus concise et va droit aux faits. On s'approche alors du microblogging comme on le voit sur TumblR par exemple. En fait, libre au blogueur de choisir le format du contenu de son blog. Cette possibilité de bloguer en temps réel fait des blogs des médias a part entière (bien qu'ils en soient déjà assurément).

 

Et vous, comment bloguez vous ?

mercredi, février 23, 2011

Blizzard a eu un coup de froid !

Hier soir, il était impossible pour les joueurs de World of Warcraft de se connecter à leur jeu favoris. 

 

 

WoW_Cataclysm2.png

 

 

Blizzard a annoncé un problème de fonctionnement au niveau de l'authentification, mais les Royaumes étaient aléatoirement tous hors ligne. 

De nombreux joueurs Français se sont alors déchaînés sur le forum d'assistance technique pour se plaindre des disfonctionnement, que l'annonce officielle de l'équipe Blizzard n'a pu réellement contenir. 

38 pages de ce forum relatent de diverses menaces, noms d'oiseaux et autres jérémiades. Les demandes de remboursement fusent (l'abonnement à World of Warcraft est payant: 12 euros par mois). 

A ces menaces, d'autres joueurs ont fait barrière et tenté de raisonner les plaignants.

Parmi eux, Zolouphay, qui a très bien résumé la chose en répondant à ceux qui demandaient remboursement: 

12€ pour 30 jours
30 jours = 730h

disons 20 heures de panne pour voir large

ça fait un petit 0,4 centimes

vous voulez un virement ou un chèque?

 

Bravo donc à Zolouphay qui a su clairement fermer le clapet à tous ces blaireaux qui ne savent pas de quoi ils parlent, et qui réclament le remboursement d'une somme qu'ils n'ont pas payé (soyons clairs ce sont des gamins, l'abonnement a été payé par leurs parents). 

Par ailleurs, il serait bon que ces gens se renseignent sur l'importance que représente le parc informatique Blizzard, et le fonctionnement des équipes, leur composition, leur délai d'intervention dans ce cas de problème, avant de parler de chose qu'ils ne connaissent pas. 

J'étais pour ma part assez surpris de voir un tel niveau d'immaturité. Il ne s'agit pas de redémarrer un simple ordinateur. 

Tiens d'ailleurs, savez vous ce qu'est World of Warcraft sur le plan matériel ? 

WoW, c'est plus de 20 000 machines qui tournent uniquement pour l'enregistrement des données, dont la quantité s'élève à 1.3 petoctet.

1.3 petoctet, cela représente 1 000 tera. 

Aujourd'hui, on peut trouver des disques dur de 1 Tera en commerce. Sur 1 Tera, vous pouvez enregistrer environs 1 428 divx, ou encore 334 000 MP3... cela vous donne une idée de taille...

Mais WoW c'est aussi 13 250 serveurs pour gérer les bases de donnée, les traitements des actions de chaque joueurs, c'est 75 000 processeurs, et enfin 112.5 Tera de RAM (source: lejsl.com)

 

Allez, allez, fermons cet incident en présentant un petit comparatif avec ce dont est composé l'ordinateur du kévin moyen: 

Mémoire: WoW --> 1 000 Tera - Kévin --> 0.5 Tera

Processeurs: WoW --> 75 000 - Kévin --> 2

Mémoire vive: WoW --> 112 500 Gigas - Kévin --> 2 Gigas

Serveurs: WoW: --> 13 250 - Kévin --> 0

Machine: WoW --> 20 000 - Kévin --> 1

 

Et enfin, bon courage aux équipes Blizzard. Gérer un parc informatique si conséquent n'est pas anodin, gérer des enfants qui chouinent derrière non plus ! Reste à savoir ce qui est le plus épuisant des deux... 

mardi, février 08, 2011

Orange, SFR, le volte face

Je vous parlais récemment de la hausse de la TVA sur les abonnements mobiles, et des droits qui vous étaient alors octroyés pour résilier votre abonnement. 

Oubliez cela !

 

sfrL'annonce hier faite par SFR, annonçant que la hausse de la TVA ne serait pas répercutée sur ses abonnements a fait l'effet domino, entrainant avec lui Orange. 

Il faut dire qu'SFR, l'opérateur aux 16 000 résiliations par jour, venait de se faire serieusement taper sur les doigts pour sa mauvaise foi envers ses Clients et le traitement des demandes de résiliation. 

 

Mensonges, abus, vente forcée, l'image de l'opérateur semble s'être cornée, et pour éviter l'exode de ses Clients, SFR a bien dû s'aligner sur les propositions de Bouygues. 

 

bouygues

 

 

L'opérateur historique... à la traine ! (comme d'habitude remarquez)orange

Dans la foulée, Orange ne voulant pas "que ses Clients soient lésés face aux autres opérateurs", décide également, quelques minutes plus tard, de ne pas reporter la hausse de la TVA sur les abonnements mobile. 

 

Quid des résiliations en cours ?

Toutes les résiliations reçues chez votre opérateurs avant le 8 Février restent cependant valables, et devront être honorées dans les conditions initiales. En revanche, depuis aujourd'hui, il n'est plus possible de résilier en dehors de vos droits contractuels... 

Une mauvaise nouvelles (ou une bonne, selon le point de vue) pour les personnes qui attendaient de voir ce qu'il allait se produire quelques jours après l'application de cette hausse. 

 

Et le prix de l'abonnement entre le 1er et le 8 Février dans tout ça ?

Notez que votre abonnement ne subira également pas la hausse de la TVA entre le 1er et le 8 Février, il n'y aura simplement aucune évolution dans votre forfait, ni dans son prix. Le grand gagnant reste Bouygues Télécom, qui a récupéré tous les clients quittant SFR et Orange, et bien qu'Orange n'ait pas communiqué le nombre de résiliations reçues par jour, on peut aisément se dire que les 16 000 départs quotidiens de SFR dépassent très largement le taux d'abonnement pour la même période...

 

David contre Goliath

On peut conclure dans toute cette affaire que c'est tout de même le consommateur qui a eu le dessus sur les opérateurs, et ce grâce à Bouygues. En effet, si Bouygues n'avait pas annoncé dès le départ la non-répercution de la TVA sur ses abonnements, il aurait toujours été possible de résilier dès le 1er février, mais pour aller où ? 

Par ailleurs, cet épisode a forcé SFR et Orange à sortir de nouveaux forfaits et relancer une certaine concurrence entre eux. 

 

Attention, tout n'est pas gagné !

Méfiance, si vous avez eu des difficultés pour faire valoir vos droit de résiliation, il est possible que vous ayez encore à vous défendre. SFR va tout faire pour garder ses Clients, Orange aussi. Quand à Bouygues Télécom, ils vous ouvrent naturellement grand les bras.

 

opérateurs,sfr,orange,bouygues,tva,hausse,abonnement,mobile,téléphone

Par ailleurs, je publierais bientôt une note sur une publicité très discutable actuellement placardée dans tous les métros, et qui pourrait vous valoir de mauvaises surprises ...

Numéricable, ou comment payer jusqu'à 2 fois le prix de l'abonnement affiché en publicité...

 

vendredi, février 04, 2011

"T'as du liquide ?" "Non, j'ai que mon mobile..."

Pour terminer cette semaine, je vous propose de mettre la main à votre portefeuille.

Soyez rassuré, vous ne me devez rien, d'autant que bientôt, vous n'aurez même plus besoin de portefeuille !

 

Money money money..

htc-desire.jpgAlors qu'aujourd'hui vous avez la possibilité de payer en liquide, par chèque ou par carte bancaire, donc avec des moyens exclusivement réservés au paiement, vous pourrez bientôt payer avec votre ... téléphone mobile !

Un nouveau moyen de paiement pour le moins singulier non ? C'est une nouveauté dans le sens ou, contrairement aux moyens de paiement actuels, un téléphone mobile n'a pas pour vocation première de servir de moyen de règlement. C'est avant tout un téléphone.

 

 

iphone5-HD.jpgAlors je vous accorde qu'aujourd'hui, les mobiles et autres smartphones sont surtout des machines qui font tout un tas de choses, et, accessoirement, servent de téléphone. Il est clair que la fonction de téléphone n'est plus si prioritaire, c'est une application comme les autres, installée par défaut sur votre Iphone ou votre HTC.

 

Alors comment fait-on pour vous permettre de payer avec votre téléphone ? Pour cela, les constructeurs auront recours à la puce RFID.

Qu'est-ce que la RFID ? Comment ça fonctionne ? Que peut-elle dire à votre sujet ? Arrêtons nous un peu sur cette technologie, avant de voir ce qu'elle vous prépare...

 

RFID: une puce qui trouve enfin son marché !

puce-rfid.jpgQu'est ce que la RFID ? RFID signifie Radio Frequency IDentification. Derrière ce nom barbare se cache une puce, dont la taille peut varier mais qui ne dépasse généralement pas le millimetre.

Autour de cette puce se trouve connectée une antenne permettant à la puce de recevoir les signaux qui lui sont destinés. Comme vous le voyez sur l'image de gauche, l'ensemble reste tout de même extrêmement petit !

Actuellement, on utilise déjà la RFID pour remplacer le tatouage sur les animaux. Votre chien, votre chat ont peut être été 'pucés' au lieu d'être tatoués. Concrètement, c'est une puce comme celle ci qui est placé au niveau du cou de votre animal, et qui contient toutes les informations nécessaires, comme son nom, son numéro d'identification, son carnet de santé même... Bref, c'est l'équivalent de notre carte d'identité, associé à notre dossier médical.

Par aillleurs, l'utilisation de la RFID à des fins similaires à faillit être mise en place pour les hommes ! Implantée dans le bras, elle contient toutes vos informations, ce peut être n'importe quoi: votre nom, adresse, téléphone, qui contacter en cas d'urgence, dossier médical, casier judiciaire...

Mais il a été estimé que justement, avoir sur soi une puce contenant un numéro d'identification s'apparentait beaucoup à ce que les Juifs ont subis pendant la guerre. La différence, c'est que pour eux, le numéro était tatoué, mais le principe reste le même, et on peut donc comprendre la levée de bouclier que cette proposition à engendré.

Car en effet, la puce en elle même ne contient pas les données dont je vous parle. Elle contient un numéro. Ce numéro est votre identifiant. Lorsque ce numéro est lu, le terminal l'envoie sur un serveur distant, qui vous reconnait, et communique les informations souhaitées (dossier médical, numéro de sécurité sociale, casier judiciaire, points restants sur le permis...).

 

Comment fonctionne la RFID ?

1- Le principe

Comme je vous le précisais juste au dessus, une puce RFID contient un numéro. Etant donné que la puce n'est reliée à aucune pile électrique, elle est inactive, ou inerte en temps normal. Lorsque l'on approche le terminal de lecture, la puce s'active, et envoie son numéro d'identification. Le numéro d'identification est alors transmis sur un serveur, qui communique les données qui y correspondent.

 

2- Pour aller plus loin

Chaque puce, comme nous l'avons vu, est équipée d'une antenne. Cette antenne capte les signaux electro-magnétiques qui l'entourent, et plus particulièrement ceux qui ont une fréquence définie par le constructeur. Les terminaux qui lisent ces puces émettent donc un signal electro-magnétique qui est capté par l'antenne de la puce RFID. Lorsqu'elle capte ce signal, la puce s'active, et utilise l'énergie capturée pour émettre son numéro d'identification.

En éloignant le terminal de lecture, ou en stoppant le champs électro-magnétique, la puce cesse d'émettre, et redevient inerte.

 

schema_rfid.gif

 

 

Applications courantes:

Aujourd'hui, on utilise déjà la puce RFID. Elle est utilisée pour l'identification d'animaux de compagnie, comme je le précisais ci dessus, mais aussi dans d'autres domaines complètement différents, comme par exemple pour avoir la traçabilité complète de la viande que vous achetez en magasin (et ce fut extrêmement pratique pour remonter l'origine de pièces de boeuf lorsqu'il y eu la crise de la vache folle).

Plus récemment, dans le domaine du loisir, un célèbre lapin hi tech utilisait la technologie RFID pour communiquer avec ses propriétaires, le célèbre Nabaztag. Moi-même ayant travaillé pour la société conceptrice, Violet, je peux vous assurer que la RFID a de beaux jours devant elle, et bien qu'aujourd'hui, Violet n'existe plus, je pense que l'échec que l'on a essuyé sur la RFID est lié à une mise sur le marché prématurée, les gens n'ayant pas encore complètement idée de ce qu'est la RFID, et parfois même un peu inquiets des conséquences sur la sante des champs-magnétiques utilisés.

Ces questions remontrons peut être avec l'arrivée de la RFID sur les téléphones.. Dans une prochaine note, je vous expliquerais par A + B pourquoi vous n'avez rien à craindre de la RFID et de ses champs electromagnétiques...

 

Une puce dans votre mobile.

C'est donc de la RFID qui va être implantée dans les futurs smartphones, et, grâce au numéro qu'elles contiendront, vos coordonnées bancaires seront accessibles pour effectuer le règlement.

Attendez attendez... Vous avez crié au loup quand on a dit que les puces peuvent contenir votre dossier médical, et à présent vous ne vous inquiétez pas de savoir qu'elles vont contenir vos données bancaires ?

 

Réserves

rfid,telephone,smartphone,paiement,espece,cheque,CB,carte,identification,puceVraiment, cela ne vous inquiète pas ? Remarquez, vos données bancaires sont déjà consultées à distance lorsque vous payez avec votre carte bleue... Mais alors pourquoi cette méfiance concernant vos informations médicales ?

Si celles ci sont interceptées, au moins, vous ne risquez pas d'être ruiné !!

Je pense que c'est surtout une question de maturité, c'est un sujet qu'il faut aborder, et pour lequel il faut apporter des réponses à toutes les questions, car il y en aura !

Il se dit que déjà l'Iphone 5 sera équipé de la technologie RFID, autant vous dire que cette technologie est pour demain !!

 

Conclusion

C'est un problème d'exposer ses données personnelles, je vous l'accorde. On se dit que si sur une puce, on peut avoir notre dossier médical, notre moyen de paiement, nos coordonnées, cela signifie que ces informations sont centralisées, toutes rassemblées sur un serveur, et que si quelqu'un accède à l'une de ces informations, il peut accéder à toutes.

Sans vouloir vous inquiéter, vos données sont DEJA rapprochées: le FISC peut accéder à votre dossier Pôle Emploi, ou alors votre dossier médical, Sécu... Tout est déjà rassemblé, la puce RFID ne servira qu'à vous ouvrir les yeux sur cet état de fait qui existe depuis bien longtemps déjà !

Le second problème est qu'on ne peut pas savoir TOUT ce que contient notre 'package RFID'. Imaginez que votre médecin ajoute 'Schizophrène', et que les institutions accèdent à cette informations ?

OK, un truc plus probable: votre médecin en qui vous avez confiance à noté votre récent coming out sur votre dossier médical. Vous recherchez un emploi, Pôle Emploi peut accéder à cette informations, établir votre profil, et les patrons qui le consultent baser leur décision de recrutement ou non sur ce critère....

Je vous avoue cependant que je serais bien heureux de ne pas avoir à sortir ma carte vitale ni mon carnet de santé en allant chez mon médecin (d'ailleurs, je crois que j'ai perdu mon carnet de santé....), ou bien encore pouvoir être sauvé si un jour j'ai un accident, les pompiers lisant alors ma puce et connaissant immédiatement ce à quoi je suis allergique, mon groupe sanguin, dernières opérations...

 

Enfin, dernier point: nous perdons toute notion d'argent, à force de ne plus le manipuler. Si vous avez 20 euros dans votre portefeuille, vous savez bien que vous ne pourrez dépenser plus. Lorsque vos 20 euros sont utilisés, c'est terminé !

Or, avec le chéquier, la CB, cette limite 'physique' n'existe plus, et on ne se rend finalement plus vraiment compte de ce que l'on paie. On se retrouve alors avec des dépenses phénoménales, pensant n'avoir fait que de petites emplettes. Si vous pouvez désormais payer en approchant votre téléphone d'une borne, vous vous éloignez encore plus de cette notion d'argent, comment allez vous maitriser vos dépenses, votre budget ? Des outils pour répondre à cela seront-ils développés pour votre Smartphone ?

A suivre ...