Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, janvier 24, 2010

Travaux à domicile, avant - après

Tout le monde a, un jour, eu besoin de faire quelques petits travaux dans sa maison.

Au départ, cela parait insurmontable, tant et si bien qu'on remet toujours cela à plus tard. Mais un jour, on est bien forcé de faire quelque chose...

Lire la suite

samedi, janvier 23, 2010

Travaux à domicile, notions et précautions sur l'électricité

Important !!

Les conseils que vous trouverez sur ce blog ne permettront pas à eux seuls d'effectuer des travaux chez vous !

En lisant ces conseils, vous trouverez une méthode que j'ai suivi, mais cela ne remplace pas les conseils des professionnels, et ne les remet pas en cause. Si, lors de vos travaux, vous avez besoin d'informations, la première chose à faire est de s'assurer que l'on respecte la règlementation, les consignes de sécurité, et se tourner vers un professionnel !

 

Ce blog, son hébergeur et moi même ne peuvent être tenus responsables de tout problème éventuel rencontré lors de vos travaux.

 

Bien, ce point étant éclaircit, nous pouvons commencer en abordant les questions de sécurité relatives aux travaux d'ordre électrique :)

Lire la suite

Voyage dans le temps et sciences de l'Univers

Dans un précédent post, je vous parlais de la téléportation. Voici à présent comment l'homme voyage dans le temps. Ne croyez pas que c'est de la science fiction, il le fait déjà, seulement, il ne le fait pas comme nous l'imaginons tous.

Lire la suite

vendredi, janvier 22, 2010

La téléportation à l'étude ?

 

Qui n'a jamais rêvé de se téléporter ? De voyager à travers l'espace et le temps pour se rendre à l'autre bout de la planète, instantanément ?

Ou peut être avez vous simplement imaginé vous téléporter au travail, car vous êtes horriblement en retard, et que les embouteillages n'en finissent plus ?

 

La téléportation est (entre autre) un des grands rêves de l'Homme. Bien qu'il ait été raconté récemment que, grâce à une étude approfondie sur le sujet, ceci était définitivement impossible, il semblerait que des études effectuées sur l'Ile de Cuba donnent des résultats prometteurs, ou, du moins, des résultats qui approchent le concept de téléportation.

 

traingle.jpg

Ces expériences dont je vous parle sont issues d'un livre, 'Le triangle des Perturbation', d'Andres Alfaya, édité chez Robert Laffont.

 

Bien que le livre soit axé plus généralement sur les phénomènes inexpliqués qui se produisent dans la région du triangle des bermudes (triangle dont les trois pointes imaginaires définies sont Bermudes, Cuba et Porto Rico), et aborde très largement et ouvertement les rencontres avec des OVNIS, il relate également de phénomènes locaux, expliqués, et donne justement ces explications. Seulement voila, dès que l'on aborde le thème des OVNIs, il y a une levée de boucliers, je veux donc de suite apporter une précision, qui est majoritairement source de confusion.

 

Un OVNI ? Non, je ne crois pas aux Extra-Terrestres.

Lorsque l'on aborde le terme OVNI, les gens font systématiquement le rapprochement avec une soucoupe volante.

Or, le terme OVNI signifie précisément: Objet Volant Non Identifié.

Cela ne signifie pas que cet OVNI est une soucoupe volante, cela signifie juste que l'on n'a pas pu identifier l'objet, mais il peut s'agir de quelque chose de très "terrien", comme un avion espion type drône, ou bien un ballon météo qui s'envole vers la stratosphère, ou encore simplement un avion qui ne s'est pas identifié, et dont on ne peut indiquer la provenance.

 

Je vous accorde cependant que le livre dont je vous parle, "Le Triangle des Perturbations", traite des OVNIs, et parle ouvertement de rencontres du troisième type. Je pense que chacun peut mesurer le vrai du faux, bien que la précision apportée par l'auteur laisse parfois peu de doutes à ce sujet. Certaines histoires que le livre relate contiennent d'étonnants détails, comme par exemple cette rencontre entre un avion chasseur et un objet non identifié aux caractéristiques techniques et aériennes visiblement impossibles à maitriser l'homme.  Dans cette histoire, la date, l'heure, le nom du pilote, de l'appareil, le modèle, et même l'immatriculation de l'appareil sont précisées...

 

Mais le propos de cette note n'est pas de parler des OVNIs. Je veux vous parler d'expériences effectuées sur l'Ile de Cuba. Voici l'extrait qui m'intéresse, et qui devrait vous mettre la puce à l'oreille.

 

Comme le précise l'auteur:

"il est assez courant de voir certaines villes de la région occidentale de l'Ile de subir des coupures  de courant (...) dans un très grand nombre de cas, ces faits sont dûs à une forte demande, supérieure aux capacités de production".

 

Accordons qu'en effet, si même en France, EDF n'est, à chaque hiver, pas en mesure de fournir de l'electricité à tous les Français, et doit en importer de l'étranger, à Cuba, ce problème est plus que récurrent...

Cependant, il semblerait que d'énorme quantité d'énergie soit consommée dans la "zone de perturbation" (la zone qui est couverte par ce fameux triangle des Bermudes).

 

"Plusieurs énormes câbles à haute tension partent de la centrale thermoélectrique de Mariel, située à une distance de 70 km de la zone où se passent tant de phénomènes inexpliqués.

Ces lignes de 110 000 Volt alimentent toutes les installations électriques de la région. Il existe une consommation très importante à cause des expériences qui sont réalisées à propos de la théorie d'Einstein sur les champs Unitaires".

 

Notez au passage la précision donnée quand à la centrale thermoélectrique. Après vérifications sur Internet, oui, cette centrale existe bien. On peut même savoir quelle est sa production: 110 000 Volts et la localiser...

 

La théorie d'Einstein sur les champs Unitaires ?

Sous ce nom barbare se cache une théorie qui, selon Einstein lie le mouvement de la matière et les champs électromagnétiques. Vous trouverez toute la théorie à cette page.

Je vous préviens d'avance, il est plus que conseillé d'être à l'aise avec les mathématiques…

 

L'auteur du "Triangle des Perturbations" apporte une synthèse plus accessible au commun des mortels dont vous et moi faisons partie (j'ai tout de même ajouté des liens sur les termes un peu barbares pour les expliquer):

"Le principe (des expériences effectuées sur l'Ile) est basé sur les champs magnétiques. D'énormes générateurs électromagnétiques produisent une pulsation magnétique qui crée un champs électrique par l'intermédiaire de solénoïdes, il se produit un second champs magnétique, parallèle au premier.

Lorsques les pulsations des générateurs atteignent leur fréquence maximale, un troisième champs magnétique se forme, un champs qui pourrait entrer dans la classe des champs gravitationnels."

 

Concrètement, si un objet se trouve dans ce troisième champs, il flotte, librement. C'est le phénomène d'apesanteur.

 

Qu'est ce que le phénomène d'apesanteur ?

Ce phénomène est similaire à celui qui se produit dans une navette spatiale, ou lorsqu'un avion en haute altitude effectue une chute brutale: les objets "flottent". Cependant, bien que le phénomène soit identique, il faut apporter une petite précision. Si la pesanteur est nulle, et donc que les objets flottent dans une navette spatiale, ou dans un avion qui effectue un piqué vers le sol, c'est parce que l'objet qui flotte, et son support (l'avion ou la navette spatiale) sont en chute libre. Or, quelque soit notre masse, nous chutons tous à la même vitesse.

Tout le monde a un jour entendu l'énigme "entre un sac de plume, et un sac de plomb, lequel chute le plus vite ? "

La réponse est: aucun ! Ils chutent à la même vitesse, tout simplement parce que, dans la formule qui permet de connaitre la vitesse d'accélération, la masse des objets s'annule, ils accélèrent donc à la même vitesse.

Cette vitesse d'accélération, sur Terre, est de 10 mètres par secondes. Si on chute, toutes les secondes, notre vitesse de chute augmente de 10 mètres par secondes. Au delà d'une certaine limite, on cesse d'accélérer, et notre vitesse de chute se stabilise (aux alentours de 300 Km/h pour une personne à la verticale).

Voila pourquoi on croit flotter dans un avion qui fait un piqué vers le sol. En réalité il tombe, nous aussi, et comme nous tombons à la même vitesse, on "flotte". Si l'avion reprend une trajectoire horizontale, ses occupants retombent sur son plancher.

 

 

Les expériences effectuées à Cuba reproduisent donc ce phénomène, grâce aux champs électromagnétiques. Dans ce cas précis, l'objet ne chute pas, mais le champs électro-magnétique simule l'absence de pesanteur. Les forces d'attraction et de répulsion de la Terre (ces forces qui nous font rester au sol) ne s'appliquent plus dans ce champs. Mais une problématique est soulevée:

"Le problème actuellement est qu'on ne sait pas comment contrôler l'énergie produite, qui parfois crée un champs anti-gravitationnel, mais parfois, il désintègre les objets exposés au champs magnétique. On a même parlé de cas ou l'on a fait disparaitre la barrière de l'espace temps car les objets à l'intérieur du champs magnétique ont disparu sous les yeux des chercheurs, sans laisser de trace".

 

L'auteur développe ensuite une théorie (personnelle je pense) selon laquelle ces objets pourraient voyager vers une autre dimension. Il appuie sa théorie sur le témoignage de scientifiques qu'il a rencontré, lui expliquant que certains phénomènes comme les sous-marins fantômes (disparus dans le triangle des bermudes) ou les OVNIs ne doivent "pas avoir de solution chez des Extra-Terrestres venus des confins de l'Univers, mais plutôt dans un monde parallèle au nôtre, occupant le même espace-temps mais dans une autre dimension. Les membres d'une civilisation ultra développée franchissant la barrière et venant de temps en temps, dans des endroits, des zones privilégiées, servant de pont pour les communications entre ces deux mondes".

 

Le triangle des Bermudes serait-il une porte de ce genre ? Aucune idée, et rien bien sur pour étayer cette théorie. On se croirait en plein X files, ou bien même en plein StarGate, mais je pense que si ces expériences ont effectivement lieu, alors nous sommes à l'aube de grandes découvertes, qui sait, peut être d'ici quelques années, ces chercheurs maitriseront les champs électromagnétiques qu'ils génèrent, et pourront nous faire traverser le temps, l'espace, ou les dimensions, ou tout cela à la fois.

Si vous êtes fan de Science Fiction, ce livre est pour vous. Si vous êtes dubitatif, sachez que si nous avions dit à César qu'un jour, on se déplacerait en voiture, en avion, et en train, il aurait eu exactement le même regard dubitatif que vous en ce moment même, et pourtant…

 

 

mardi, janvier 19, 2010

Humour: découvrez IMMO

Voici un humoriste aux multi facettes qui s'appelle IMMO.

Il joue actuellement les lundis au Théatre Trévise (Paris 9e) à 20h00.

IMMO.jpg

IMMO, c'est un mélange entre le clown, le magicien, l'acrobate... Un cirque à lui tout seul. J'ai vu son spectacle hier soir, c'est une grande grande partie de rigolade, mêlée de "Hooooooo" et de "Haaaaaaa" ou de "Non, c'est impossiiiiiiible !"

 

Et pourtant si, c'est possible, car tous les tours que vous verrez à son spectacle (notamment lorsqu'il jongle) ne sont faits que par lui et par lui seul.

IMMO saura vous étonner et amuser les enfants. De plus, le Théatre Trévise est petit, ce qui laisse à l'artiste la possibilité de jouer avec les spectateurs, et tous se sont amusé hier soir.

 

Si vous allez le rencontrer (ce que je vous conseille vivement), il vous invitera même peut être à aller boire un petit verre au bar à coté. J'ai trouvé ça génial, il n'y a pas ces barrières que les artistes posent avec leur public. Ca donne un aspect tellement humain au spectacle qu'on en ressort enchanté.

Le spectacle dure un peu plus d'une heure, et le public en redemande. Je tiens donc à saluer cet artiste, et j'espère qu'il ira loin, car il le mérite sincèrement.

Découvrez IMMO sur son site Web Officiel

Pour conclure, je dirais que...

"Je suis unnnnnn joliiiiii spermatozoide, je suis unnnnnn joliiiiii spermatozoide, Je suis unnnnnn joliiiiii spermatozoide, Je suis unnnnnn joliiiiii spermatozoide !"

Et si vous ne comprenez pas, jetez un oeil sur cet extrait de son spectacle :)

 


 

 

 

lundi, janvier 18, 2010

Voyage en Tchécoslovaquie

N'avez vous jamais été quelque peu dépaysé en arrivant sur votre lieu de vacances ? Entre les hotels qui ne ressemblent pas à la photo, les piscines qui paraissaient pas si petite, les murs moins épais qu'une feuille OCB... On n'est parfois très très surpris de ce qu'on découvre...

 

Voici un exemple typique, un couple qui arrive en Tchécoslovaquie...

(François Pérusse, 'Les 2 minutes du Peuple')

 

podcast

 

Petit clin d'oeil à mon frère avec qui j'ai eu des crises de rire mémorables sur ce sketch.

dimanche, janvier 17, 2010

Commer-Sale

Bien dure est la vie d'un grand magasin !

 

Aujourd'hui, me voici rendu aux célèbres Galeries.

Noires de monde en pleine journée, c'est au calme du début de soirée que j'ai visité ses rayons. Le spectacle est digne des pires scènes de désastres. Un séisme semble avoir eu lieu dans le rayon lingerie féminine, un séisme qui a commencé à 8 heures ce matin, et dont je vois à peine la fin.

Alors qu'ils étaient parfaitement alignés, les voici à l'envers, renversés, déplacés, testés, salis et passés entre toutes les mains. Ces mêmes sous vêtements, ces derniers modèles que deux femmes s'arrachaient violemment avec hargne gisent là, dans l'indifférence la plus totale.

Ce champs de guerre livre sa dernière bataille, les soldats ont quitté la zone de combat. Les chars quittent le parking, retour à la caserne, l'appartement de grand standing.

Dimanche ne sera pas de trop pour tout ranger, tout remettre en place, nettoyer sols et glaces.

 

Voici que je déambule au milieu de ce no man's land, entre les hauts et les pantalons à 40 %.

"Lundi, me dit la vendeuse, nous ajoutons 20 % de réduction !" Cela ne fait que confirmer mes convictions. Lundi, de nouveaux soldats habillés de manteaux longs et grimés de mascara se jetteront sur ces pauvres vêtements, ces bijoux, ces collants, ces cailloux qu'ils s'empresseront de porter au doigt, de payer en 10 fois et repartiront vainqueur d'une guerre dont les armes sont les coups de coeur. Un regard agressif pour un achat compulsif.

Et le soir même, alors que les galeries ferment, de nouveaux soldats entre en action, et déambulent dans les rayons. Mais gardez vous de croire qu'ils souhaitent continuer cette guerre de porte monnaies ! Dans un silence religieux, les soldats rangent les lieux, et préparent les allées pour la prochaine percée, celle qui aura lieu demain, au petit matin.

Vite pour moi il est temps de fuir, de rentrer, de partir. Loin des combats qui durent chaque jour, je termine mon tour, et m'en retourne chez moi.

 

vendredi, janvier 15, 2010

Objectif: Scénario !

Je me dis souvent qu'au lieu d'un BAC Electrotechnique, j'aurais dû faire un BAC L.

Cela ne veut pas dire que j'étais un crack en philosophie, bien au contraire. Je trouve que les méthodes employées dans les cours de philosophie ne sont pas appropriées. A mes yeux, on ne doit pas nous inculquer une réflexion ni un avis philosophique, mais nous permettre de se forger nous même notre approche philosophique des choses. C'est une méthode qu'il faudrait enseigner, et non un point de vue qui n'engage que le professeur...

 

Cependant, j'aimais, et j'aime toujours écrire. J'ai écrit plusieurs nouvelles, des brèves, poèmes. J'avoue que je n'aime pas vraiment ce terme d'ailleurs, on lui donne souvent un aspect puérile et ça en devient péjoratif. Pourtant, Baudelaire (pour ne citer qu'un exemple) écrivait des poèmes, dans lesquels on ne trouve rien de puérile, il n'y a qu'à lire les Fleur du Mal...

 

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

L'albatros, de Charles Baudelaire, extrait de Spleen et Ideal, Les Fleurs du Mal

Ce texte, qui semble à première lecture être un 'basique' poème, traite en fait d'un état d'esprit de l'Homme, du poète qui tente de s'envoler avec son art, et qui se retrouve cloué au sol, hué et salit par la société qui ne le comprend pas.
Il faut dire que Baudelaire avait besoin de ce sentiment de mal être, ce spleen pour être inspiré (lisez sa biographie, la fin de sa vie n'est franchement pas enviable...)
Mais ne nous lançons pas dans une étude de texte qui serait ennuyante au possible, alors que le meilleur moyen d'apprécier un texte reste encore de le lire, tout simplement.
A une époque, j'ai vécu cet état d'esprit, il me motivait à écrire, il me donnait de l'inspiration. Aujourd'hui, l'inspiration me vient de tout, quelque soit mon humeur, mon ressenti. On écrit souvent lorsqu'on souffre pour exorciser cette douleur, mais on peut également écrire sa joie, et la partager aux autres.
Je me suis lancé dans l'écriture d'un roman fantastique. Une histoire étroitement liée à mon implication dans une association médiévale (Les Tabards de Feu) puisque cette histoire est celle du personnage que j'y joue, Aikaran.
.
.
.
L'histoire
.
Aikaran était un grand Alchimiste, réputé dans le monde magique et mystérieux de Galadya.
Cet Elfe avait en effet découvert le philtre d'éternité, un elixir de Jouvence qui offrait à quiconque en buvait la vie éternelle.
Cependant, cette vertu avait un prix. En effet bien que la vie éternelle lui soit offerte, celui qui buvait le philtre oubliait absolument toute son histoire.
Vaincu par une déesse Maléfique du nom d'Aurozia, qui va réduire à Néant toute la vie de l'alchimiste en assassinant sa femme et en asservissant le peuple qu'il gouvernait, Aikaran va se retrouver contraint de boire le philtre, afin d'oublier la douleur qui déchire son âme.
Amnésique, n'ayant plus aucune notion du monde dans lequel il se retrouve ni même de son nom, ce nouvel Elfe, nommé Anatuile, va découvrir la communauté des Tabards de Feu, et se lier à elle, afin d'assouvir sa terrible vengeance.
Une aventure à suivre donc, dont je vous donnerais des nouvelles et vous posterais quelques extraits.

Publié dans Livre | Commentaires (0) |  Facebook

Bienvenue

Bienvenue !

 

Un nouveau né dans cette grande famille qu'est la Blogosphère...

Aujourd'hui, chacun d'entre nous peut créer un blog, pour tout et n'importe quoi. On est multiconnecté, cette diversité qui d'un coup nous est offerte nous éparpille dans le monde, dans les communautés, on est curieux et on se montre partout. Nous sommes des adolescents qui voulons jouir de notre nouveau pouvoir: crier haut et fort ce qu'on pensait tout bas, parce qu'on n'avait que peu (sinon aucun) moyen de s'exprimer.

Tant de nouveautés d'un coup, on ne pouvait que partir dans tous les sens.

 

Boum ! Web 2.0 !

Cet attrait aux communautés, ce besoin de s'identifier, se démarquer des autres, tout en voulant trouver des personnes qui nous ressemble et leur partager sa vie, ce que l'on aime (et que l'on n'aime pas) m'étonne... Nous sommes les adolescents de l'internet.

Bien que l'on puisse faire tout et n'importe quoi, et que l'on se disperse parfois, il est cependant étonnant de voir que le blogging tend à se professionnaliser. Des sociétés créent leur blog, d'autres suivent le mouvement. Même du coté de l'utilisateur lambda, il y a une attention portée à la ligne éditoriale. Aspect et contenus sont deux éléments sérieusement travaillés par la plupart des bloggeurs. Il y a une certaine maturité sur ces points qui se profile, et pour être tout à fait franc, j'ai vu des blogs qui sont plus professionnels que ceux de certaines sociétés.

 

Pourquoi ?

Je pense que les bloggueurs ont très bien compris qu'ils n'étaient pas seuls à s'ouvrir au monde. C'est peut être une forme de concurrence, pour attirer plus de visiteurs, ou bien le besoin de montrer une image soignée et surtout contrôlée.

En effet, le blogging permet de diffuser des informations sélectionnées, contrôler ces informations. A l'instar de certaines plateformes comme FaceBook, qui ont récemment fait parler d'elles au sujet de la vie privée, le blogueur peut s'auto-modérer et diffuser ce qu'il souhaite.

 

L'effet "Facebook"

Facebook a très largement profité de cette ouverture à la communauté, et a montré l'intérêt que nous y portons tous. Qui aujourd'hui n'a pas de compte Facebook ? Imaginez, si facebook était un pays, il accueillerait 5 fois plus d'habitants que la France ! 300 millions de personnes postent chaque jour leur vie sur Facebook.

Seulement voila, on peut y dire ce que l'on veut, mais nos amis peuvent eux aussi dire ce qu'ils veulent de nous, et cet aspect communautaire met en évidence des limites que l'on ne souhaitait pas voir franchies. Aujourd'hui, on perd un emploi à cause de Facebook, car l'employeur ne veut pas que l'on partage ses points de vue au monde entier, ou bien parce qu'il découvre que l'on est en voyage pendant un arrêt maladie (bien que sur ce point, je me place du côté de l'entreprise). On est ouverts, trop peut être, et l'on perd le contrôle sur notre vie privée, devenue publique.

Désormais, on veut contrôler cette vie privée, diffuser ce que l'on veut, à qui on veux, et surtout, que personne ne se serve de nous pour son business personnel (ce qui est clairement l'ambition et l'action de FaceBook).

Comment contrôler sa vie publique: le blogging !

Non seulement le blogging permet de garder un certain anonymat, mais il permet aussi de se démarquer, et d'attirer l'attention des internautes, sur des sujets qui nous tiennent à coeur, plutôt que de les diffuser sur une plateforme qui avalera ces informations et les perdra parmi les autres milliers d'informations postées.

 

Enfin, le blogging, c'est un peu une histoire d'amour qui dure. On s'installe sur son blog, et on y reste. Je pense que Facebook est un phénomène, qui va perdurer certes, mais qui va se stabiliser, une histoire de jeunesse en somme :)

Les blogs, eux, ne vont cesser d'augmenter, tant sur leur nombre que sur la qualité de leur contenu. C'est son coin à soi, ou l'on se pose et on écrit. Je suis persuadé que les internautes passent plus de temps sur leur blog, que sur des plateformes communautaires comme Facebook, et y apportent un plus grand soin.

 

Control-Shift

Je vous souhaite donc la bienvenue sur mon coin à moi, Control-Shift. J'y emménage dès aujourd'hui, mais le blog existe depuis longtemps déjà. Control Shift est, vous l'aurez remarqué, une commande que l'on utilise sur son ordinateur, mais aussi un jeu de mot littéraire (s'il vous plait). Je considère en effet qu'il y a eu un décalage entre notre vie de tous les jours, et celle que l'on voulait bien mettre sur Internet.

Aujourd'hui, ce "décalage" s'est réduit, internet est devenu une extension de notre vie de tous les jours. On y publie ce que l'on a pas forcément la possibilité d'exprimer dans sa vie quotidienne.

Mais il existe toujours, et existera toujours. Comme je le disais plus haut, nous contrôlons tous notre image publique sur internet.

 

Quand à moi...

... Je m'appelle Julien, j'ai 25 ans, et je suis quelqu'un de multiconnecté. Facebook, Twitter, Blogs, Skype, MSN, je suis partout. Aujourd'hui, je me concentre sur ce blog. Bienvenue à vous sur mon Blog Control-Shift.






Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook

vendredi, janvier 01, 2010

resultats recherche