Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, mars 30, 2010

Chatroulette, un phénomène de société, ou de foire ?

L'avantage avec la réalité, c'est que lorsque vous arrivez dans un quartier, vous sentez tout de suite s'il fait bon d'y trainer un peu ou non.
Et en général, les grands méchants loups ne se mélangent pas trop avec les chaperons rouge.

Il n'y a qu'un endroit où l'on peut trouver cette mixité, sur Internet... Mélangez du texte, du son, des images, et le hasard le plus total d'une rencontre, vous voici sur Chatroulette...


Croyez le ou non, mais des psychologues, des psychothérapeutes, des psychiatres, et même tout le monde en fait (quoi, ils ne font pas la même chose ?) se penchent sur le phénomène Chatroulette. Crée par un russe de 17 ans, Chatroulette, c'est un endroit où toutes les pudeurs et les complexes se désinhibent.

J'ai fait mon petit calcul: Sur environs 79 'contacts', j'ai eu droit à 57 zappages en règle (même pas eu le temps de dire bonjour), 11 pénis dans tous leurs états, 1 coït, 1 groupe amusant, et enfin 8 conversations normales...

Et sur tous ces contacts, un seul Français (Cocorico), deux charmantes demoiselles avec qui j'ai bien ri.
J'ai également rencontré Michael Jackson (qui m'a fait un 'whoo hoooo'), Ponyo (une peluche), mon double.

Ce qui surprend le plus, c'est le sérieux de toutes les personnes que l'on rencontre. A l'exception de ce petit groupe de 8 conversations, les gens sont apparus très sérieux, voir sombre (quand c'était leur visage qu'ils montraient).

Peut être que la raison est que Chatroulette permet de faire devant de parfaits inconnus tout ce que l'on n'oserait pas faire, pas même avec ses amis les plus intimes. On oublie la peur du premier regard, et on se moque même clairement de ce que les gens pensent de nous.

Rien de bien méchant en somme vous me direz, sauf que, comme tout animal, l'Homme est tenté de revenir à ses pulsions primaires: se nourrir, survivre, se reproduire.

Se nourrir: on n'a pas vraiment besoin de Chatroulette pour ça...
Survivre: je vous assure, sans Chatroulette, on s'en sort
Se reproduire: pas évident de se faire la carte mère de son ordinateur. Cependant, montrer qu'on est le Mâle en exhibant ses attributs peut paraitre très tentant pour certains. Peut être des refoulés.

Cependant, parmi ceux qui ont voulu faire valoir la longueur de leur... égo; il y en avait qui n'étaient franchement pas laids, alors pourquoi ?
L'instinct animal à bon dos ! D'autant que parmi les 'rencontres' que j'y ai fait, il y avait une femme qui faisait des choses avec un certain objet que bien des hommes auraient aimé voir !! =)

Peut être Chatroulette est-il simplement perçu comme un jeu, assez pervers, il faut l'avouer, dans lequel chacun place ses propres limites.

Un proverbe dit: "L'amour rend aveugle, et sa canne est rose"
N'espérez donc pas rencontrer l'amour sur Chatroulette, mais une collection de cannes, ça je peux vous l'assurer.

Enfin, un petit détail qu'il ne faut pas négliger: même si vous n'activez pas le micro, il fonctionne tout de même et votre contact vous entend !
Quand je pense à ce que j'ai dit à voix haute en voyant cette femme en posture plutot déconcertante, je me sens très honteux d'un coup !

Bon, allez, si vous voulez vous marrer, sans vous mouiller (comme la jeune demoiselle, ok ok j'arrête avec elle), jetez donc un oeil sur le best of !

Les commentaires sont fermés.