Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, janvier 23, 2011

Twitter, un outil éducatif !

Vous l'aurez certainement remarqué, je suis assez souvent planqué sur Twitter. Twitter, qui n'était auparavant qu'une simple messagerie limitée à 140 caractères revêt aujourd'hui de multiples casquettes. 

J'irais même jusqu'à dire que c'est une seconde toile dans la toile. On y trouve des contenus informatifs, divertissants, communautaires.

Y naît également aujourd'hui des contenus éducatifs. Et bien qu'il y ait encore beaucoup, beaucoup de chemin à faire avant que cela ne se généralise, on peut à présent y trouver les travaux faits par des étudiants, des élèves. Mieux, certains élèves échangent avec leur professeur par le biais de Twitter !

C'est un collègue, @pka13 (qui possède également un blog que je vous recommande) qui m'a fait découvrir cette nouvelle utilisation de Twitter. 

Ainsi, une classe de terminale située à La Rochelle utilise Twitter pour partager leurs travaux entre eux, ainsi qu'avec leur professeurs, et ce, pendant le cours, mais aussi en dehors, pour les devoirs. Par ce biais, le professeur (Laurence Juin, professeur de Lettres-Histoire-Géographie dans une classe de terminale Bac professionnel commerce/logistique) place l'élève non pas en tant que consommateur du cours, mais bel et bien en tant qu'acteur, en provoquant des interactions entre ce nouvel outil, et les élèves.

 

 

De même, lors de cas de force majeure, les cours ne sont pas totalement interrompus, et le lien est maintenu avec le professeur. Dans cette seconde vidéo, on voit très clairement que les élèves sont impliqués et motivés grâce à ce nouvel outil, alors que les intempéries bloquaient tout accès au lycée

 

Cela fait de Twitter un outil collaboratif formidable et résolument tourné vers l'exterieur. On pourrait imaginer une interaction possible entre une classe, et des intervenants extérieurs. 

C'est précisément ce qu'il se passe d'ailleurs avec cette autre classe celle de @jyaire , composée d'élèves en bas âges, et située à Dunkerque

 

Lorsque les cours sont terminés, un élève peut twitter une question relative à un devoir, et recevoir une réponse de la part d'un autre élève, de son professeur, ou mieux encore, de la part d'un intervenant exterieur, comme un passionné, ou encore un spécialiste et ce, partout dans le monde.

 

Qui aurait imaginé que Twitter pourrait revêtir cet aspect éducatif, tout en tissant des liens sociaux entre les élèves, mais aussi entre eux et le monde extérieur ? 

A cela s'ajoute la manipulation encadrée et responsabilisée d'un média social et de l'informatique que les élèves utiliseront forcément dans le futur, la question demeure "pourquoi n'y a t-on pas pensé plus tôt ?!"

Je me suis rapproché de ce professeur, et espère bientôt pouvoir vous transmettre une interview. Affaire à suivre donc !

Les commentaires sont fermés.