Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, janvier 22, 2010

La téléportation à l'étude ?

 

Qui n'a jamais rêvé de se téléporter ? De voyager à travers l'espace et le temps pour se rendre à l'autre bout de la planète, instantanément ?

Ou peut être avez vous simplement imaginé vous téléporter au travail, car vous êtes horriblement en retard, et que les embouteillages n'en finissent plus ?

 

La téléportation est (entre autre) un des grands rêves de l'Homme. Bien qu'il ait été raconté récemment que, grâce à une étude approfondie sur le sujet, ceci était définitivement impossible, il semblerait que des études effectuées sur l'Ile de Cuba donnent des résultats prometteurs, ou, du moins, des résultats qui approchent le concept de téléportation.

 

traingle.jpg

Ces expériences dont je vous parle sont issues d'un livre, 'Le triangle des Perturbation', d'Andres Alfaya, édité chez Robert Laffont.

 

Bien que le livre soit axé plus généralement sur les phénomènes inexpliqués qui se produisent dans la région du triangle des bermudes (triangle dont les trois pointes imaginaires définies sont Bermudes, Cuba et Porto Rico), et aborde très largement et ouvertement les rencontres avec des OVNIS, il relate également de phénomènes locaux, expliqués, et donne justement ces explications. Seulement voila, dès que l'on aborde le thème des OVNIs, il y a une levée de boucliers, je veux donc de suite apporter une précision, qui est majoritairement source de confusion.

 

Un OVNI ? Non, je ne crois pas aux Extra-Terrestres.

Lorsque l'on aborde le terme OVNI, les gens font systématiquement le rapprochement avec une soucoupe volante.

Or, le terme OVNI signifie précisément: Objet Volant Non Identifié.

Cela ne signifie pas que cet OVNI est une soucoupe volante, cela signifie juste que l'on n'a pas pu identifier l'objet, mais il peut s'agir de quelque chose de très "terrien", comme un avion espion type drône, ou bien un ballon météo qui s'envole vers la stratosphère, ou encore simplement un avion qui ne s'est pas identifié, et dont on ne peut indiquer la provenance.

 

Je vous accorde cependant que le livre dont je vous parle, "Le Triangle des Perturbations", traite des OVNIs, et parle ouvertement de rencontres du troisième type. Je pense que chacun peut mesurer le vrai du faux, bien que la précision apportée par l'auteur laisse parfois peu de doutes à ce sujet. Certaines histoires que le livre relate contiennent d'étonnants détails, comme par exemple cette rencontre entre un avion chasseur et un objet non identifié aux caractéristiques techniques et aériennes visiblement impossibles à maitriser l'homme.  Dans cette histoire, la date, l'heure, le nom du pilote, de l'appareil, le modèle, et même l'immatriculation de l'appareil sont précisées...

 

Mais le propos de cette note n'est pas de parler des OVNIs. Je veux vous parler d'expériences effectuées sur l'Ile de Cuba. Voici l'extrait qui m'intéresse, et qui devrait vous mettre la puce à l'oreille.

 

Comme le précise l'auteur:

"il est assez courant de voir certaines villes de la région occidentale de l'Ile de subir des coupures  de courant (...) dans un très grand nombre de cas, ces faits sont dûs à une forte demande, supérieure aux capacités de production".

 

Accordons qu'en effet, si même en France, EDF n'est, à chaque hiver, pas en mesure de fournir de l'electricité à tous les Français, et doit en importer de l'étranger, à Cuba, ce problème est plus que récurrent...

Cependant, il semblerait que d'énorme quantité d'énergie soit consommée dans la "zone de perturbation" (la zone qui est couverte par ce fameux triangle des Bermudes).

 

"Plusieurs énormes câbles à haute tension partent de la centrale thermoélectrique de Mariel, située à une distance de 70 km de la zone où se passent tant de phénomènes inexpliqués.

Ces lignes de 110 000 Volt alimentent toutes les installations électriques de la région. Il existe une consommation très importante à cause des expériences qui sont réalisées à propos de la théorie d'Einstein sur les champs Unitaires".

 

Notez au passage la précision donnée quand à la centrale thermoélectrique. Après vérifications sur Internet, oui, cette centrale existe bien. On peut même savoir quelle est sa production: 110 000 Volts et la localiser...

 

La théorie d'Einstein sur les champs Unitaires ?

Sous ce nom barbare se cache une théorie qui, selon Einstein lie le mouvement de la matière et les champs électromagnétiques. Vous trouverez toute la théorie à cette page.

Je vous préviens d'avance, il est plus que conseillé d'être à l'aise avec les mathématiques…

 

L'auteur du "Triangle des Perturbations" apporte une synthèse plus accessible au commun des mortels dont vous et moi faisons partie (j'ai tout de même ajouté des liens sur les termes un peu barbares pour les expliquer):

"Le principe (des expériences effectuées sur l'Ile) est basé sur les champs magnétiques. D'énormes générateurs électromagnétiques produisent une pulsation magnétique qui crée un champs électrique par l'intermédiaire de solénoïdes, il se produit un second champs magnétique, parallèle au premier.

Lorsques les pulsations des générateurs atteignent leur fréquence maximale, un troisième champs magnétique se forme, un champs qui pourrait entrer dans la classe des champs gravitationnels."

 

Concrètement, si un objet se trouve dans ce troisième champs, il flotte, librement. C'est le phénomène d'apesanteur.

 

Qu'est ce que le phénomène d'apesanteur ?

Ce phénomène est similaire à celui qui se produit dans une navette spatiale, ou lorsqu'un avion en haute altitude effectue une chute brutale: les objets "flottent". Cependant, bien que le phénomène soit identique, il faut apporter une petite précision. Si la pesanteur est nulle, et donc que les objets flottent dans une navette spatiale, ou dans un avion qui effectue un piqué vers le sol, c'est parce que l'objet qui flotte, et son support (l'avion ou la navette spatiale) sont en chute libre. Or, quelque soit notre masse, nous chutons tous à la même vitesse.

Tout le monde a un jour entendu l'énigme "entre un sac de plume, et un sac de plomb, lequel chute le plus vite ? "

La réponse est: aucun ! Ils chutent à la même vitesse, tout simplement parce que, dans la formule qui permet de connaitre la vitesse d'accélération, la masse des objets s'annule, ils accélèrent donc à la même vitesse.

Cette vitesse d'accélération, sur Terre, est de 10 mètres par secondes. Si on chute, toutes les secondes, notre vitesse de chute augmente de 10 mètres par secondes. Au delà d'une certaine limite, on cesse d'accélérer, et notre vitesse de chute se stabilise (aux alentours de 300 Km/h pour une personne à la verticale).

Voila pourquoi on croit flotter dans un avion qui fait un piqué vers le sol. En réalité il tombe, nous aussi, et comme nous tombons à la même vitesse, on "flotte". Si l'avion reprend une trajectoire horizontale, ses occupants retombent sur son plancher.

 

 

Les expériences effectuées à Cuba reproduisent donc ce phénomène, grâce aux champs électromagnétiques. Dans ce cas précis, l'objet ne chute pas, mais le champs électro-magnétique simule l'absence de pesanteur. Les forces d'attraction et de répulsion de la Terre (ces forces qui nous font rester au sol) ne s'appliquent plus dans ce champs. Mais une problématique est soulevée:

"Le problème actuellement est qu'on ne sait pas comment contrôler l'énergie produite, qui parfois crée un champs anti-gravitationnel, mais parfois, il désintègre les objets exposés au champs magnétique. On a même parlé de cas ou l'on a fait disparaitre la barrière de l'espace temps car les objets à l'intérieur du champs magnétique ont disparu sous les yeux des chercheurs, sans laisser de trace".

 

L'auteur développe ensuite une théorie (personnelle je pense) selon laquelle ces objets pourraient voyager vers une autre dimension. Il appuie sa théorie sur le témoignage de scientifiques qu'il a rencontré, lui expliquant que certains phénomènes comme les sous-marins fantômes (disparus dans le triangle des bermudes) ou les OVNIs ne doivent "pas avoir de solution chez des Extra-Terrestres venus des confins de l'Univers, mais plutôt dans un monde parallèle au nôtre, occupant le même espace-temps mais dans une autre dimension. Les membres d'une civilisation ultra développée franchissant la barrière et venant de temps en temps, dans des endroits, des zones privilégiées, servant de pont pour les communications entre ces deux mondes".

 

Le triangle des Bermudes serait-il une porte de ce genre ? Aucune idée, et rien bien sur pour étayer cette théorie. On se croirait en plein X files, ou bien même en plein StarGate, mais je pense que si ces expériences ont effectivement lieu, alors nous sommes à l'aube de grandes découvertes, qui sait, peut être d'ici quelques années, ces chercheurs maitriseront les champs électromagnétiques qu'ils génèrent, et pourront nous faire traverser le temps, l'espace, ou les dimensions, ou tout cela à la fois.

Si vous êtes fan de Science Fiction, ce livre est pour vous. Si vous êtes dubitatif, sachez que si nous avions dit à César qu'un jour, on se déplacerait en voiture, en avion, et en train, il aurait eu exactement le même regard dubitatif que vous en ce moment même, et pourtant…