Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, mars 02, 2011

Appli Mobile chez Hautetfort

Sol1ps1ste.com sur votre mobile

Depuis quelques mois, il vous est possible de lire les notes de ce blog au format mobile.
Avec votre smartphone, ce blog est adapté pour une lecture et un chargement optimisé.

hautetfort,blog,mobile,iphone,sol1ps1ste

Une appli mobile Hautetfort pour blogueurs

Bientôt, il sera possible pour les blogueurs de la plateforme Hautetfort (qui héberge ce blog) de gérer leur blog depuis leur Iphone ! Une bêta test est en effet en préparation, les blogueurs qui ont répondu à l'appel de l'équipe Hautetfort pourront dès lors tester sur leur Iphone l'appli dédiée que l'équipe vous prépare ...

Des blogueurs dont je fait partie, je ne manquerais donc pas de vous tenir informé sur le projet qui semble très prometteur !

Je vous vois déjà froncer les sourcils "Oh une appli Iphone, encore, et les autres smartphones ??" Ce n'est qu'un début. Hautetfort ne va pas sortir toutes les applis en même temps, attendons d'avoir une appli finie (c'est actuellement une beta test) pour l'étendre sur d'autres formats.

Une bien chouette initiative en somme qui va certainement changer notre façon de bloguer !

 

Pourquoi une version mobile peut changer notre contenu rédactionnel ?

La publication que l'on a depuis un appareil "fixe" type ordinateur de bureau ne permet que de relater certains faits, de la vie courante, ou bien de société, d'actualité.

Publier depuis son mobile permet d'informer en temps réel sur les évènements auxquels on participe.

Le contenu d'une note publiée depuis un mobile est généralement plus concise et va droit aux faits. On s'approche alors du microblogging comme on le voit sur TumblR par exemple. En fait, libre au blogueur de choisir le format du contenu de son blog. Cette possibilité de bloguer en temps réel fait des blogs des médias a part entière (bien qu'ils en soient déjà assurément).

 

Et vous, comment bloguez vous ?

mercredi, février 23, 2011

Blizzard a eu un coup de froid !

Hier soir, il était impossible pour les joueurs de World of Warcraft de se connecter à leur jeu favoris. 

 

 

WoW_Cataclysm2.png

 

 

Blizzard a annoncé un problème de fonctionnement au niveau de l'authentification, mais les Royaumes étaient aléatoirement tous hors ligne. 

De nombreux joueurs Français se sont alors déchaînés sur le forum d'assistance technique pour se plaindre des disfonctionnement, que l'annonce officielle de l'équipe Blizzard n'a pu réellement contenir. 

38 pages de ce forum relatent de diverses menaces, noms d'oiseaux et autres jérémiades. Les demandes de remboursement fusent (l'abonnement à World of Warcraft est payant: 12 euros par mois). 

A ces menaces, d'autres joueurs ont fait barrière et tenté de raisonner les plaignants.

Parmi eux, Zolouphay, qui a très bien résumé la chose en répondant à ceux qui demandaient remboursement: 

12€ pour 30 jours
30 jours = 730h

disons 20 heures de panne pour voir large

ça fait un petit 0,4 centimes

vous voulez un virement ou un chèque?

 

Bravo donc à Zolouphay qui a su clairement fermer le clapet à tous ces blaireaux qui ne savent pas de quoi ils parlent, et qui réclament le remboursement d'une somme qu'ils n'ont pas payé (soyons clairs ce sont des gamins, l'abonnement a été payé par leurs parents). 

Par ailleurs, il serait bon que ces gens se renseignent sur l'importance que représente le parc informatique Blizzard, et le fonctionnement des équipes, leur composition, leur délai d'intervention dans ce cas de problème, avant de parler de chose qu'ils ne connaissent pas. 

J'étais pour ma part assez surpris de voir un tel niveau d'immaturité. Il ne s'agit pas de redémarrer un simple ordinateur. 

Tiens d'ailleurs, savez vous ce qu'est World of Warcraft sur le plan matériel ? 

WoW, c'est plus de 20 000 machines qui tournent uniquement pour l'enregistrement des données, dont la quantité s'élève à 1.3 petoctet.

1.3 petoctet, cela représente 1 000 tera. 

Aujourd'hui, on peut trouver des disques dur de 1 Tera en commerce. Sur 1 Tera, vous pouvez enregistrer environs 1 428 divx, ou encore 334 000 MP3... cela vous donne une idée de taille...

Mais WoW c'est aussi 13 250 serveurs pour gérer les bases de donnée, les traitements des actions de chaque joueurs, c'est 75 000 processeurs, et enfin 112.5 Tera de RAM (source: lejsl.com)

 

Allez, allez, fermons cet incident en présentant un petit comparatif avec ce dont est composé l'ordinateur du kévin moyen: 

Mémoire: WoW --> 1 000 Tera - Kévin --> 0.5 Tera

Processeurs: WoW --> 75 000 - Kévin --> 2

Mémoire vive: WoW --> 112 500 Gigas - Kévin --> 2 Gigas

Serveurs: WoW: --> 13 250 - Kévin --> 0

Machine: WoW --> 20 000 - Kévin --> 1

 

Et enfin, bon courage aux équipes Blizzard. Gérer un parc informatique si conséquent n'est pas anodin, gérer des enfants qui chouinent derrière non plus ! Reste à savoir ce qui est le plus épuisant des deux... 

mardi, février 22, 2011

Des séniors découvrent des objets High Tech...

Si vous avez la trentaine, vous êtes très probablement familier avec les nouvelles technologies, et vous les manipulez certainement aisément, tous les jours. Vous êtes sur Twitter, Facebook, vous avez un blog, ou alors vous faite simplement vos courses sur internet.

Si vous êtes un peu plus âgé, vous n'êtes pas forcément familier, mais disons que vous n'êtes pas paumé. Vous savez ce qu'est un ordinateur, vous connaissez souris, clavier, et quelques incontournables qui ont fait grand bruit, comme Ipad, Ipod, Smartphone (bien que le mot smartphone est encore un peu flou pour vous).


En revanche, on oublie le concept de 2.0.

Enfin, si vous êtes sexagénaire ou plus, il n'est pas improbable que le début de mon article ne vous parle absolument pas, et que vous n'ayez aucune, mais vraiment aucune idée de l'endroit où vous êtes actuellement, du support sur lequel est écrit cet article, vous ne savez pas comment j'ai fait, et puis vous vous en foutez un peu, avouons le !

 

Et bien justement, un site web: http://technaute.cyberpresse.ca s'est dit "tiens, si on présentait des objet high-tech aux seniors, et qu'on leur demandait de deviner leur fonction ?".

il faut dire qu'il y a quelques temps, ce même site avait fait une expérience similaire en présentant à des jeunes enfants des objets des années 80, et cela avait rencontré un franc succès puisque vous étiez plus de 1 600 000 à visionner la vidéo sur le web

 

Voici donc comment les objets d'aujourd'hui sont vus par nos amis séniors.

vendredi, février 11, 2011

Le bruit des machines nous fait craindre le silence

Aujourd'hui, à l'occasion de la journée du 1er degré, mais aussi par expérience, je vais aborder le problème du bruit technologique, et de ses méfaits.
Car cela est sur toutes les lèvres: quel est ce bruit de fond qui nous agace sans arrêt ?

 

Et bien une panne de courant qui s'est produite chez moi mardi soir m'a fait expérimenter le silence absolu. Pas un seul ordinateur en marche, pas un seul ventilateur qui résonnait au loin. Ce silence m'a presque glacé le sang.

Plus un seul bourdonnement, plus un petit cliquetis de l'ampli lorsque je change de canal, plus un seul petit grincement de disque dur... RIEN.

Le temps devient subitement long et ennuyant. Seul le léger souffle de la bougie m'éclairant pour rejoindre le lit, ce petit souffle que l'on entend jamais, résonnait dans ma tête; parfois étouffée par mes pas.

Soudain, un bruit retentis, un bruit fort et intense de ceux que je me plais à entendre tout le temps déchire le silence et la noirceur de la nuit: j'ai renversé mon cendrier. Me voici à pester, me dire que l'aspirateur ne ferait qu'une bouchée de ces cendres et mégots, dans un bruit qu'il me plait d'entendre, celui du moteur qui peine à aspirer au travers des poussières que le monstre a déjà avalé.

Mais non, mon aspirateur ne pourra rugir ce soir, je devrais me contenter du bruit de frottement de la balayette et de la pelle sur le sol, un bruit qui n'a rien de technologique, cette technologie qui me manque soudain. Le mercredi se passe dans cette absence de capharnaum, les seuls sons étant celui des pages du journal que je tourne, après m'être mouillé les doigts.

Lire, lire un livre, un livre papier. Depuis combien de temps ne lit-on plus en silence ?

Et soudain, la vie reprend, le courant est de retour, et l'ordinateur du salon démarre, la Livebox clic clic de partout en s'initialisant, le téléphone bip en se re-mettant à charger ! Dans la chambre les enceintes crachottent au démarrage de Windows. Le son du Mac se fait entendre, la vie est de retour ! (et le chauffage aussi, accessoirement).

Cela m'a fait comprendre que nous vivons dans un bruit ambiant continuel, entourés par tout un tas de machines diverse et variées, et que nous finissons par en craindre le silence, l'ennui, l'absence...